Après cette année 2015 – 2016 inoubliable, notre passage sur l’île de La Réunion, notre goût pour l’aventure ne change pas. Romain, passionné de vélo depuis son enfance, avait à cœur de réaliser la Grande Traversée du Massif Central : 1380 km à VTT du Morvan en Bourgogne à la Méditerranée. Nous avons raccourci le parcours car nous partons directement de chez nous : Aubière dans le Puy-de-Dôme.

Nous nous élancerons au travers de paysages splendides du Massif Central, admirerons nos volcans d’Auvergne, traverserons le Parc National des Cévennes et les immenses plateaux des Grands Causses avant de rejoindre les plages de la Méditerranée.

Un vrai voyage à VTT sur les chemins et sentiers ! Mais comme nous voulons retrouver ce sentiment de LIBERTÉ, nous partons en autonomie complète. Rien n’est programmé, en route pour l’aventure !


Dimanche 8 Juillet 2018 : Aubière – Le Manoir de Veygoux : 32,7 km

DSC01553

On The Road Again !

Nous partons sur les coups de 11h. On avance tranquillement dans les rues de Clermont-Ferrand jusqu’à apercevoir les panneaux de la GTMC aux environs de la place Delille. En arrivant au niveau des Hauts de Chanturgues, à peine partis que les soucis commencent. Romain a un problème avec son dérailleur … Plus de peur que de mal, un simple caillou est venu se glisser au mauvais endroit. Un homme est venu nous proposer son aide. On descend chez lui afin de pouvoir régler correctement le dérailleur.

Et c’est reparti mon kiki ! Cette belle côte qui te met en jambe dès le début, que j’avais commencé à monter, rebelote, il faut la reprendre … Elle est longue cette première côte, elle semble interminable mais la vue est la récompense.

DSC01556

Il y a une belle maison en pierre au milieu de nul part avec une vue irréprochable. Deux lapins se sont invités au spectacle.

Puis nous descendons en direction de Blanzat où nous voyons une ferme qui produit le chevreton.

DSC01558

On circule dans les rues, on en profite pour faire le plein d’eau au cimetière et on repart en plein cagnard !

On traverse plein de jardins avec des arbres fruitiers dont les mirabelles ainsi qu’un champ de lavande.

DSC01559

On a une belle vue en pleine nature avec les champs de blé, quelques coquelicots.

DSC01561

On continue notre chemin et on traverse le village de Malauzat où on aperçoit Volvic à l’horizon. On apprécie cette bonne descente sur la route pour souffler un peu et profiter de l’air frais.

On reprend un chemin pour rejoindre le village d’Argnat où on décide de faire une pause déjeuner. On s’installe sur un banc en pierre à l’ancienne placé sous une fenêtre où on savoure nos sandwichs et nos bananes.  On apprécie ce petit moment car cette partie a été très difficile pour moi. Cela faisait que monter, je ne faisait que pousser et mes cuisses commençaient à me faire vraiment mal. Je sentais que cela forçait vraiment beaucoup.

On repart, on grimpe encore, on effectue de nouveau le ravitaillement en eau au cimetière où un autre VTTiste fait de même. Il a fait, il y a quelques années, la GTMC en 11 jours avec un groupe de jeune de 11 à 18 ans. Puis on arrive sur une longue descente qui rejoint la route, on trace tout droit et là, Romain, sous gonflé et un peu trop gourmand, est victime de sa première crevaison.

DSC01563

On change la chambre à air et on continue de pédaler sous les arbres. On traverse ainsi La Réserve Naturelle Régionale des Cheires et grottes de Volvic. Puis il faut se coltiner un dénivelé de 100 m. On a bien commencé à pédaler mais comme ce chemin est super caillouteux, on capitule et on décide de pousser. La côte est longue, super longue …

DSC01564

Quand on arrive au sommet, on est super content. Romain a déjà emprunté cette piste lors de sa participation à la VVX : Volvic Volcanique Expérience mais en sens inverse. On hésite à rester ici pour la nuit car la vue est splendide mais il y a beaucoup de vent, alors on trace.

DSC01566

L’avancée sur le plateau est plaisante avec cette vue sur le Puy-de-Dôme, les vaches et le tracteur qui réalise ses bottes de foin. Puis on descend jusqu’à Charbonnières-les-Varennes où on demande à une dame de nous remplir nos gourdes. En effet, on préfère faire le plein car nous sommes à 1 km de notre bivouac de ce soir.

Nous arrivons au Manoir de Veygoux. C’est ici que nous avions mangé dans le Bus 26 et on avait repéré un bivouac potentiel. Une dame charmante nous reçoit et on en profite pour prendre une bonne glace artisanale : caramel/vanille et fraise/myrtille. Elles sont excellentes.

Comme l’heure de la fermeture arrive, on en profite pour lui demander si on peut planter la tente juste à côté. Elle nous propose même de rester dans l’enceinte du Manoir où il y a des tables de pique-nique. Nous acceptons bien sûr !

DSC01573

Nous sommes Royal tels des Châtelains !

DSC01574

On s’installe : montage de la tente, un petit brin de toilette dans le bac en pierre, un peu d’écriture, réparation de la chambre à air et un bon repas. Une bonne nuit de sommeil n’est pas de refus !


Lundi 9 Juillet 2018 : Le Manoir de Veygoux – Saint Bonnet-près-Orcival : 49,3 km

Après une bonne nuit de sommeil, nous commençons à plier nos affaires. Un artisan arrive pour vérifier les toitures en ardoises du Manoir. Romain en profite pour discuter un peu avec lui car son visage lui est familier. On décolle vers 10h, juste avant l’ouverture au public.

On commence d’entrée par une bonne côte puis se sont des chemins roulants, plus roulants que la veille car en environ 1h nous avons déjà effectué 10 km.

DSC01581

Un grand ciel bleu avec un peu de vent. C’est plus agréable, on ne souffre pas de la chaleur.

DSC01582

On commence à apercevoir les volcans au loin. On circule à la fois sur de beaux chemins larges et roulants et sur quelques départementales aussi.

On rentre dans le Parc Naturel Régional des Volcans avec le village de l’Espinasse où il existe un site de la Résistance. On avance tranquillement